Business Analytics vs Business Intelligence : quelle différence ?

Mai 20, 2021 | BI/dataviz

Présents depuis des décennies, la Business Intelligence (BI) et le Business Analytics (BA) sont deux domaines d’expertises qui permettent aux entreprises de traiter, d’analyser et d’exploiter des données afin d’en tirer des bénéfices. Entre les évolutions constantes des métiers, les progrès technologiques et l’augmentation considérable des volumes de données à traiter par les entreprises (Big Data), la Business Intelligence et le Business Analytics ont du s’adapter à de nouveaux paradigmes.

 

Business Intelligence, l’analyse descriptive au service de l’entreprise

En 1958, Hans Puter Lunh invente la Business Intelligence. Cet ingénieur allemand définit la BI comme une technique de récupération des données permettant de recenser les informations nécessaires à l’amélioration des prises de décisions d’une entreprise. Depuis son apparition, la BI a connu des évolutions à divers égards : les méthodes employées, les solutions envisagées, mais aussi la manière dont elle est utilisée. La Business Intelligence se répand alors rapidement auprès de tous les métiers de l’entreprise. Initialement réservé aux fonctions « Marketing » et « Commerce », ces outils ont notamment pris de l’ampleur au sein des directions financières pour ses capacités performatives, de reporting ou encore de pilotage.

Il est important de noter que la Business Intelligence englobe concrètement tout le Système d’Information Décisionnel (SID) : l’infrastructure de gestion de données (datawarehouse, ETL), les outils de reporting, l’analytique métier, la visualisation de données, le data mining … Cet ensemble a pour objectif de monitorer son activité, d’anticiper les évolutions du marché et de pouvoir s’y adapter tout en favorisant l’innovation et en gagnant en efficacité dans tous les domaines de l’entreprise. La Data Visualisation reflète l’une des progressions les plus importante de la BI. A l’origine, les données étaient regroupées en « représentations statiques », impliquant une modélisation et une transformation de la donnée de manière autonome.

Nouveau call-to-action

Grâce la Data Visualisation, les restitutions de données sont désormais réalisées de manière interactive, par le biais de graphiques et de données plus intelligibles. De ce fait, les reportings ont également évolué de manière significative. En effet, les entreprises ne se contentent plus d’un rapport reporting uniforme, qui servait autrefois à tous les utilisateurs, les reportings étant aujourd’hui personnalisables. Ils permettent ainsi à chaque corps de métier d’accéder aux données nécessaires à la prise des meilleures décisions possibles. En outre, les solutions de Business Intelligence sont plus simples d’utilisation. Si les solutions étaient auparavant gérées uniquement par la « DSI », elles peuvent désormais l’être par des utilisateurs métiers. Aujourd’hui, la Business Intelligence favorise l’analytique descriptive et intervient sur la réalisation de rapports relatifs aux données actuelles et passées des entreprises. Ce domaine d’expertise permet aux entreprises d’accéder à des données en temps réel pour prendre des décisions efficacement mais aussi pour anticiper d’éventuels problématiques. Les outils de Business Intelligence offrent aux entreprises des fonctionnalités d’analyse et de restitution diverses :

  • Reporting (KPI)
  • Tableau de bord
  • Modélisation OLAP (multidimensionnelle de données)
  • Requêtes Had Hoc

La Business Intelligence offre donc aux entreprises la possibilité de réaliser des reportings de performances de qualité personnalisés dans le but d’optimiser et d’approfondir les analyses afin d’anticiper les tendances du marché et d’améliorer la conformité.    

Business analytics ou comment donner du sens aux chiffres

La Business Analytics est un domaine d’expertise qui permet aux entreprises d’analyser et de répondre à des interrogations précises. Dans le cadre de la Business Analytics, l’utilisation de méthodes, de processus et d’outils de gestion de données sont devenue indispensable à la massification des données et à l’impossibilité de traiter celles-ci manuellement. Au vue de réaliser des analyses prédictives de manière efficace et précise, la Business Analytics s’appuie sur la Data Visualisation pour donner de la valeurs aux données, le Data Mining afin d’identifier les corrélations ou les tendances au sein d’un volume important de données mais aussi, les tests multi-variables ou le Machine Learning.

Avec l’aide de ces technologies, la Business Analytics a pour objectif de créer des tableaux de bord personnalisés qui permettent une analyse plus qualitative des données. Par le biais de ces tableaux de bords personnalisés, la BA va notamment offrir aux entreprises la possibilité d’anticiper et d’éviter d’éventuels dysfonctionnements en apportant les modifications nécessaires pour la réussite de l’entreprise. Nous pouvons clairement qualifier la BA comme le meilleur moyen de réaliser des prévisions sur les potentielles évolutions du marché. En somme, la Business Analytics pourrait se définir comme un assortiment d’outils prévisionnels, utilisé dans la Business Intelligence.

 

Business Analytics et Business Intelligence : ce qu’il ne faut pas confondre

La Business Analytics et la Business Intelligence se distinguent par les méthodes, les outils et les types d’analyse réalisés mais aussi par les ambitions et objectifs de chacun. Quelle différence existe-t-il entre Business Intelligence et Business Analytics ?

  • La Business Intelligence permet aux entreprises de traiter et restituer les données à des fins d’analyses descriptives d’événements passés ou actuels, dans l’objectif d’améliorer le pilotage des activités.
  • La Business Analytics, quant à elle, permet de comprendre la raison des événements passés en liant les facteurs aux causes. Elle permet aux entreprises de réaliser des analyses prédictives permettant d’anticiper des événements, d‘ajuster sa stratégie ou de découvrir des corrélations insoupçonnées.

 

Que retenir ?

La Business Analytics et la Business Intelligence permettent un pilotage avisé de l’activité par le biais de leurs méthodes, outils, processus et compétences. Le recours à ces domaines d’expertises apporte une véritable plus-value aux entreprises, aptes à prendre des décisions stratégiques plus pertinentes, tout en anticipant l’évolution perpétuelle du marché.

 

Photo noir et blanc de Florian Pereira

 

Par Florian Pereira
Service Marketing chez DataValue Consulting

 

La rédaction vous conseille 

> Outils de data visualisation : enjeux, tendances et chiffres clés

> Notre analyse du Magic Quadrant BI & Analytics 2021

Nos ressources

Livre Blanc

Mise en oeuvre d'une stratégie 
de qualité des données 

Livre Blanc

Feuille de route d'une stratégie
de Data Management 

Enquête Nationale

État des lieux du pilotage 
dans le secteur public en 2021 

Share This