La gouvernance de données et l’acculturation data : les clés pour réussir et pérenniser sa transformation ?

Août 25, 2022 | Data Gouvernance

Aujourd’hui, l’enjeu majeur de nombreuses organisations consiste à installer durablement une culture data à travers des règles, des procédures, des outils et une organisation adaptée.  La mise en place d’une gouvernance de données est une priorité pour de nombreux décideurs. En effet, ce chantier est incontournable pour accompagner progressivement la transformation et ancrer le changement grâce à l’acculturation des équipes.

Les équipes de DataValue Consulting ont mené une enquête auprès de décideurs des secteurs privés et publics pour mieux comprendre l’importance de la gouvernance des données et de l’acculturation qu’elle implique.

[Ebook] Acculturation Data : facteur clé de succès de l’organisation Data-Centric

La gouvernance des données, une priorité pour les organisations

67% des décideurs citent la mise en place d’une gouvernance des données comme un des principaux domaines d’investissement pour 2022.

 Les domaines data qui vont bénéficier d’investissements en 2022

Bien que la gouvernance des données demeure un sujet prioritaire, on observe qu’elle génère des difficultés de mise en œuvre. Très peu affirment disposer d’un framework de gouvernance intégrant des rôles définis, des processus, des procédures et une comitologie.

Cette absence de gouvernance génère un manque d’alignement au niveau des pratiques et des usages de la data. 33% des interrogés affirment avoir déjà mis en place une gouvernance des données et 64% des interrogés déclarent qu’il s’agit d’un chantier en cours ou en réflexion.

 Les domaines data qui vont bénéficier d’investissements en 2022

Quelques conseils pour bien construire sa gouvernance de donnée :

La gouvernance des données est un large sujet qui modifie en profondeur les habitudes ancrées. Il s’agit d’une couche d’informations, de politiques, de règles et de responsabilités à apporter à l’organisation elle-même pour la structurer autour de la donnée. La gouvernance des données doit faire l’objet d’une vision globale déclinée en plusieurs chantiers prioritaires : qualité des données, organisation, sécurité des données, acculturation, gestion des référentiels, sensibilité des données…

La direction doit être moteur dans une démarche descendante créant ainsi un mouvement pérenne et garantissant un support stratégique et décisionnaire pendant toute la durée du projet. En effet, une direction générale trop peu acculturée à la data risque de sous-évaluer les budgets accordés à la data lors des comités stratégiques.

Le rôle central du CDO permettra, par sa place au sein de l’organisation, de porter le projet de gouvernance des données en faisant le lien entre la partie métier des données et la partie technique.

Par ailleurs, tout programme de gouvernance doit être accompagné d’une gestion du changement incluant :

  • L’acculturation à la donnée qui permettra une homogénéisation des connaissances,
  • La pédagogie permettant une montée en compétence des équipes,
  • Une communication active interne et externe montrant une réelle volonté de faire.

La gouvernance des données renforce la mise en conformité des données

Dans certains secteurs réglementés (banques, assurances, secteur public, etc), la gouvernance des données est essentielle pour poser un cadre strict en matière de collecte, de gestion et d’exploitation des données. Le risque réglementaire lié à la protection des données personnelles imposée par la CNIL est à prendre en compte, car il peut entraîner des conséquences néfastes.

La gouvernance des données instaure des règles, des rôles et des responsabilités permettant la traçabilité et la sécurité des données tout au long du cycle de vie. Les décideurs sont toujours nombreux à rencontrer des freins à la mise en conformité GDPR. Ils citent comme freins le manque de compétences et de sensibilisation interne pour 19% des sondés, et les difficultés liées aux infrastructures existantes (21%).

Les freins à la mise en conformité aux normes du RGPD

Par ailleurs, le risque de cyberattaques et d’incidents est en hausse constante, notamment depuis l’arrivée massive du travail hybride suite au covid. La majorité des failles trouve son origine dans des erreurs humaines, des manquements au niveau de l’infrastructure en place ou un manque de sensibilisation aux processus et bonnes pratiques à suivre.

Nous manions beaucoup de données sensibles concernant nos clients et fournisseurs de soin. Notre challenge aujourd’hui est de structurer une gouvernance des données avec des processus et une organisation dédiée. 

Christophe Calligaro, Responsable Processus et Project Management chez Assura

78% des entreprises interrogées jugent leurs données protégées des risques de cyberattaques et d’incidents, ce qui démontre la mise en application de plans d’actions quant à ce sujet critique. 14% des interrogés ne se considèrent pas entièrement protégés des risques, ce qui implique la mise en place d’une gouvernance des données pour mieux diffuser les attendus de la part de chacun pour contribuer à la sécurisation.

Les entreprises protégées des risques de cyberattaques et d’incidents

Acculturation data : une nécessité pour l’organisation

L’acculturation data est un facteur clé de succès d’un projet de gouvernance de donnée, elle est essentielle pour réussir et pérenniser la transformation.

Le sujet data gouvernance n’avancera que si nous parvenons à intéresser les métiers. D’où la nécessité de mettre en place un plan d’acculturation. 

Lyes Nadour, Senior Data Architect chez EDF Renouvelables

Les niveaux d’appropriation et de compréhension de la data sont disparates entre les différentes parties prenantes de l’organisation. On observe une bonne appropriation des équipes data et informatiques, un niveau plus faible au sein des directions métiers, et plutôt mitigé au sein des directions générales.

Niveau d’appropriation de la data au sein de l’organisation

24% des sondés seulement affirment avoir déjà mis en place un plan d’acculturation data en interne. Ils sont 42% à avoir seulement initié ce chantier, et 24% à réfléchir à le faire en 2022.

Avez-vous mis en place un plan d’acculturation de la data en interne ?

Sans une acculturation adéquate, les entreprises se confrontent à de fortes résistances qui freineront la déclinaison opérationnelle de la stratégie data (non-respect des délais, problématiques de coûts et de ressources humaines).

Quelques conseils pour réussir son acculturation data :

La mise en place d’un plan d’acculturation à la data vise à mettre en mouvement les acteurs de l’organisation afin qu’ils disposent d’une bonne compréhension du lien entre la stratégie définie, les leviers business et les bénéfices attendus. L’acculturation data est une initiative qui doit être lancée au moment de la définition de la stratégie. Créer l’adhésion, la motivation, l’engagement des équipes est un cercle vertueux qui va créer une mise en mouvement naturelle.

Les prérequis pour réussir son acculturation à la data :

  • Obtenir un sponsoring fort d’une personne du métier, du CDO ou de quelqu’un qui a suffisamment de poids ou de budget pour réaliser la stratégie.
  • Cibler les populations clés pour s’adresser aux bonnes personnes avec le bon niveau de message.
  • Identifier les bons relais d’information qui pourront relayer les messages (généralement une fonction pédagogique comme les RH ou la communication).
  • Ne pas négliger les résistances en identifiant les points suscitant un manque d’adhésion afin d’ajuster le message ou le canal de communication.

Conclusion

Dans l’enquête sur les priorités data 2022, 33% des décideurs évoquent l’absence de gouvernance comme frein à la réussite, et 42% citent les freins culturels et les résistances au changement (absence d’acculturation). Instaurer une gouvernance de données est une étape cruciale de la transition vers l’entreprise data centric. C’est un travail qui permettra d’accélérer considérablement les projets IT et data.

Avant de se lancer dans un tel projet, il faut déjà savoir où en est l’organisation en matière de projets et d’organisation data-centric. Cela peut paraitre difficile à évaluer. Le Data Maturity Model conçu par DataValue Consulting permettra de situer l’organisation en matière de maturité data et d’ouvrir une réflexion sur les prochaines étapes de la transformation.

Nos ressources

Livre Blanc

Mise en œuvre d'une stratégie 
de qualité des données 

Livre Blanc

Feuille de route d'une stratégie
de Data Management 

Baromètre annuel de la data

Les priorités des décideurs
data en 2022 

Share This